Dessiné par Robert Stadler et distribué par la Galerie de Multiple, cet objet représente un vrai défi technique. Une telle section de frêne massif ne pouvant être étuvée puis cintrée avec de si petits rayons, nous avons dû mettre au point une technique qui consiste à utiliser du bois massif défibré appelé Bendywood. Ce bois, une fois soumis à l’eau peut prendre des rayons de courbure extrême mais toujours insuffisant pour respecter le dessin de Robert Stadler. Après plusieurs jours de recherches nous décidons de réaliser des lamelles de 5mm, plus fines donc plus souples, elles acceptent les rayons souhaités. Dans un premier temps elles sont donc humides et contraintes durant 48h sur un moule par grappe de 6, puis desserrées afin d’appliquer une colle entre chaque pli, ensuite l’ensemble est serré progressivement. Une fois le collage pris, il ne reste qu’à usiner la pièce. Têtes entaillées à la scie japonaise. Vernis mat puis laque satinée par trempage.