On ressent ici le cycle de la vie, comme lorsque le temps fait son œuvre et qu’il nous laisse entrevoir le cœur précieux de la matière.